Les aurores boréales sont l’un des phénomènes naturels les plus impressionnants et l’Islande est l’un des rares endroits sur terre où il est possible d’en observer. Dans ce guide, nous vous donnons toutes les informations et les ressources pour préparer au mieux votre expédition.

1 Comment se forment les aurores boréales ?

Les aurores boréales et australes pour l’hémisphère sud, sont la conséquence des éruptions solaires qui produisent des particules chargées d’énergie électrique dans l’espace. Lorsque ces vents de particules entrent en contact avec les particules gazeux de la haute atmosphère terrestre, elles libèrent des photons qui donnent ces couleurs particulières aux aurores. Notre planète est protégée de ces vents, mais elle l'est beaucoup moins au niveau des pôles magnétiques. C’est la raison pour laquelle les aurores sont visibles uniquement au niveau des régions polaire, région dans laquelle se situe l’Islande. Les couleurs (blanche, verte, violette ou encore rose) dépendent de l’altitude à laquelle se produit le phénomène. Les aurores boréales ont généralement une teinte verte : produit de la réaction chimique entre les particules solaires et l’oxygène.

Pour en savoir plus, Futura-science propose une très bonne vidéo qui explique avec des mots simples le phénomène. Voir la vidéo

Dans la mythologie nordique, les aurores étaient l’incarnation de la danse des esprits des animaux ou encore les reflets de la Lune sur les armures des walkyries (les légendaires femmes qui décidaient qui vivraient et qui mourraient dans les batailles). Pour certains peuples du continent américain, les aurores boréales représenteraient les âmes des morts. Plus l’ aurore brillait, plus les morts étaient heureux. Les légendes autour des aurores boréales sont nombreuses, wikipedia.org en référence quelques-unes.

2 Quand peut-on en voir en Islande ?

Aurore à Hedinsfjordu

La meilleure période où vous aurez le plus de chance d’apercevoir des aurores boréales en Islande va de mi-septembre à mi-mars même si théoriquement, on pourrait en voir toute l’année. Malheureusement en été le soleil ne se couche pratiquement pas, ce qui rend impossible l’observation des aurores boréales.

3 Quelles sont les conditions ?

Aurore à Alftanes

Plusieurs conditions doivent être réunies pour pouvoir observer la danse des lumières :

  • un temps clair. Si le ciel est couvert, les nuages cacheront les aurores et vous ne verrez rien du tout.
  • de l’obscurité. Une nuit noire avec le moins de pollution lumineuse possible et idéalement une nuit sans lune. En effet, la lune et particulièrement la pleine lune, agit comme un lampadaire géant. Éloignez vous des agglomérations pour trouver une obscurité optimale, surtout si vous êtes à Reykjavik.
  • un pic d’activité solaire. C’est lors des éruptions solaires que les couleurs sont les plus intenses. À noter qu’il est aussi possible d’observer les aurores hors périodes d’éruption solaire, c’est ce que l’on appelle des « aurores surprises », qui sont par définition imprévisibles.

4 Organiser soi-même une excursion ou passer par une agence ?

Aurore à Fridarsulan

Via une agence

Si vous n’êtes pas véhiculé ou si vous voulez faire au plus simple, de nombreuses agences au départ de Reykjavik proposent des excursions. Vous serez accompagnés par des professionnels qui connaissent parfaitement le terrain et savent conduire dans les conditions hivernales. Voir les offres d'excursions

Soi-même

Louer une voiture pour partir seul à la chasse aux aurores boréales. Il existe de nombreux outils pour traquer et prévoir les aurores boréales en Islande. Néanmoins il faudra rester vigilant quant à la météo et à l’état des routes. Beaucoup de gens font les deux : ils commencent par une sortie avec une agence et partent de manière autonome par la suite.

En hiver les routes en Islande sont souvent enneigées et glissantes. Prudence donc !

5 Les outils pour chasser les aurores en Islande

Site internet de Vedur.is

Comme expliqué précédemment, vous devez réunir plusieurs conditions pour observer les aurores : un temps claire, un pic d’activité solaire et de l’obscurité. Ci-dessous, trois ressources à enregistrer sur votre smartphone.

Couverture nuageuse et éruption solaire : vedur.is

Ce site météorologique sera votre meilleur allié. Pour la couverture nuageuse, les zones blanches sont les endroits où il n'y a pas de nuages. Pensez à le consulter régulièrement pour anticiper une tempête de neige par exemple.

L’indice Kp est un système qui permet de mesurer l’intensité des aurores. L’indice se situe entre 0 et 9, plus le chiffre est élevé, plus vous aurez de chance d’apercevoir une belle aurore. Cet indice n’est pas toujours fiable, n’hésitez pas à tenter votre chance même si l’indice n’est que de 2 ou 3. En complément le site alaska.edu donne aussi ses prévisions pour l'Islande.

Recevoir les alertes en temps réel Aurora Alerts

Le compte Twitter Aurora Alerts diffuse des alertes dès l'apparition d’une aurore.

Etat du réseau routier road.is

Avant de foncer sur votre site d’observation ou après avoir passé des heures à contempler le ciel, ce serait dommage de se rendre compte que la route est impraticable.

Prévoyez aussi :

  • une paire de chaussures adaptée et des vêtements chauds (gants, écharpes, bonnets) qui vous protégeront du froid et du vent .
  • une lampe frontale avec lumière rouge
  • des chaufferettes
  • des boissons chaudes

6 Combien de temps sur place ?

Aurore à Reykjavik

Il est difficile de prévoir avec exactitude l’observation des aurores boréales car les conditions climatiques changent rapidement en Islande. Pour mettre toutes les chances de votre côté, prévoir une bonne semaine en hiver. Vous aurez largement de quoi vous occuper. Sachez que les aurores peuvent aussi durer plusieurs heures que quelques minutes.

7 Les meilleurs endroits pour photographier les aurores boréales en Islande ?

Aurore à Jokulsarlon

Le phénomène est déjà en lui-même sublime, alors imaginez la scène avec en premier plan une cascade ou une lagune. Nous avons listé par région des idées de spots accessibles par voiture. Vérifier l'état des routes avant de partir et suivez bien les conseils des autorités

Vous trouverez quelques photos ici .

Reykjavik

  • Seltjarnarnes
  • Perlan ("The Pearl")
  • Thingvellir

Sud

  • Skogafoss
  • Vík
  • Jokulsarlon

Péninsule Snaefellsnes

  • Eldborgahraun
  • Kirkjufell

Fjord de l’Ouest

  • Djúpavík
  • Látrabjarg

Nord

  • Ásbyrgi Canyon
  • Hvammsfjordur
  • Hvitserkur
  • Siglufjordur
  • Godfoss

Fjord de l'Est

8 Comment photographier une aurore ?

Aurore à Jokulsarlon

Un appareil reflex ou hybride est l'idéal mais n’importe quel boîtier permettant les poses longues pourra immortaliser l'instant. Les dernières générations de smartphone haut de gamme offrent cette fonctionnalité. Le résultat sur votre appareil sera plus flatteur que ce que vous verrez. Les capteurs des appareils capturent plus d’information que l’oeil humain.

  • un trépied : indispensable pour les poses longues.
  • passer en mode manuel si l'appareil vous le permet
    • un objectif grand angle 18mm en APS-C/24mm en full frame.
    • une grande ouverture : f2,8 au moins. Vous pouvez essayer en f4 mais il faudra augmenter la durée des poses.
    • temps d’exposition : de 2 à 10s selon l’intensité d l'aurore.
    • ISO autour de 1000/1500 (dépend de l’appareil)
    • mise au point sur l’infini
    • retardateur sur 2s pour éviter les vibrations lors du déclenchement.

Les meilleurs articles sur le sujet

Vous connaissez un super article sur le sujet ?

Si vous avez déniché ou écrit un article complet sur ce sujet, proposez le nous ! Nous affichons uniquement les 5 meilleurs articles.

Ajouter un lien

itinego

Créateur du site Itinego

Ce guide vous a-t-il aidé ?

Avis : 5/5 (6 vote(s))


Partagez ce guide


Commentaires


Connectez-vous pour ajouter un commentaire

Me connecter M'inscrire